À propos

Hey petit.e curieu.x.se, est-ce que tu sais ce qu’on doit écrire dans la rubrique “à propos” d’un blog ?

Non ? On va  y aller freestyle.

Tout d’abord, je m’appelle Fanta, et toi ? C’est mon prénom officiel, personne n’a pensé qu’il serait intelligent d’appeler les enfants comme on les a vraiment appelé. Donc, tu peux (tu dois) m’appeler Majoe.

Au cas où tu aurais des blagues sur les boissons, ma préférée est le Schweppes Agrumes et l’Orangina. J’ai appris à l’écrire juste pour te le dire. En passant, après plus de 20 ans sur terre, tes jeux de mots ont une forte probabilité d’être hasbeen. Je sais que c’était tentant. (Tu peux l’écrire et me l’envoyer via le formulaire de contact si vraiment la blague était drôle.)

J’incarne la rencontre entre Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) et Bamako (Mali). En attendant qu’une compagnie pense aux enfants nés des rencontres improbables, je fais la jonction entre deux cultures qui d’après tout le monde sont totalement opposées.

L’islam, la religion chrétienne, la soit-disante liberté des Antillais, le conservatisme des Maliens mais aussi et surtout le déracinement des noirs de France en passant par l’afroféminisme, mes pas dans ce pays dur et froid qu’est le Wokistan : tu peux considérer ce blog comme un carnet de voyage ou comme les compilations des pensées qui n’auraient-jamais-du-être-rendues-publiques.

Mes professeurs ont toujours dit de moi que j’étais dissipée. Je tente de me soigner mais je cultive un certain désordre dans mes textes, j’aime le freestyle, j’espère que tu ne te sentiras pas perdu.e ? Je saurais te rattraper si besoin est. Je profite de ce passage “scolaire”, pour préciser une autre chose : je suis dans le journalisme et dans la communication.

Tu l’auras compris : j’ai du mal à faire un choix. Je me dis volontairement “entre deux chaises”; après des années à tenter de choisir un côté, j’ai compris que les deux pouvaient très bien cohabiter.

Ici, tu trouveras absolument de tout, quand je me rappelle que j’ai un blog, sinon mes textes plus courts sont sur ma page facebook. Que ce soit les événements où je vais, les déconvenues que je vis, mes coups de gueules, mais aussi mes mini enquêtes, mes interviews, tu comprendras très vite que donner la carte des repas n’est pas le genre de la maison. Peut-être, qu’après tout ça, tu auras un début de réponse à  “c’est quoi le Majoïsme ?”

Ps : ça se dit “Majo-ï-sme”. Comme “Majoe – isme”  D’où le rappel du tréma sur le logo…

Installe toi confortablement entre mes chaises,  on va finir par s’entendre !

No Comments Found