Pensées

BDP : à propos des Misérables

Hier soir, ma petite sœur a débarqué dans ma chambre, elle avait quelque chose sur le cœur qui nécessitait l’ouverture du Bureau des Plaintes (BDP.)

– Faut qu’on parle. Jeveux bien comprendre que c’est cool, on ne raconte pas la fin, comme ça le spectateur s’imagine, c’est poétique, mais là Majoe, c’est trop. Ladj Ly abuse.

….

– Non Majoe c’est trop. C’est trop, j’ai trop de questions à propos des Misérables.

(spoiler – bon, vraiment si j’arrive à vous spolier ce film un 7 février, c’est que vous avez abusé. Lisez donc !)

– Voilà mon problème. Déjà on ne sait pas qui tire sur qui à la fin. Peut-être qu’Issa est mort. Je suis sûre que le policier lui a tiré dessus. Mais y a plein d’autres trucs. J’ai trop de questionnements.

La vidéo est où ? Elle a pas leaké ? Issa se fait tabasser par les policiers et sa mère ? Elle en dit quoi ? Le maire on l’a tabassé, il devient quoi ? Les petits on leur a rien fait derrière ? Alors qu’il tient le quartier ?

Du coup, je me suis assise en tailleur.

– Mais Mimi, tu es au courant que c’est une trilogie ? Peut-être que Ladj prévoit de nous dire qui des deux a tiré dans le prochain volet.
Peut-être, sûrement même, que c’est Issa qui a tiré. Ses amis le regardaient…

– Non Majoe, forcément le policier a tiré.
Elle a dit ça avec haine, un peu plus et on allait nous aussi à Montfermeil. Issa, c’était notre frère et tout le monde a une petite histoire à propos de la police. Forcément on était impliquées.

– Tu sais selon moi le maire est mort. Mais moi j’étais contente quand il a pris des coups. Tu sais qu’il ne tenait pas vraiment le quartier et que les petits le respectent juste parce qu’il est grand ? Rappelle toi quand ils sont venus le voir après la bavure.

– C’est vrai qu’il voulait juste récupérer la vidéo pour avoir plus de puissance face aux policiers.

– Tu as surtout remarqué qu’il est agent municipal ? De base son travail, c’est d’être entre la police et les jeunes du quartier. Pourtant il s’en moque. Il n’a pas d’équipe en plus. Les petits sont juste petits.

(et les grands sont en prison)

– Ouais ils sont juste petits. Et la maman à Issa ?
– Bah, elle a sûrement dû lui dire, niamorodé, tu t’es encore battu ?
– Majoe n’abuse pas, avec son visage ? Il était à demi mort !
– Peut-être qu’il n’est pas rentré chez lui. Peut être même qu’elle sait mais les familles sont résignées.

Nous aussi on était résignés. Pour info celui qui aurait pu être le maire de mon quartier est en prison, à partir de là…

– Et la vidéo, Buzz ne l’avait pas transférée ?
– Seulement dans la carte mémoire.
– Et il a donné la carte mémoire au frère muzz.

Maintenant nous sommes enquêtrices.

– C’est le seul qui se soucie des petits en fait.
– Oui, chacun est là seulement pour son intérêt.
– Et au final, les deux victimes se tiennent en joue.

Mimi avait encore des questions et on a convenu qu’il fallait qu’on obtienne le contact à Ladj Ly. Peut-être que la force des Misérables, outre son histoire très banale était de tous nous embarquer par ses zones d’ombres. Alors la fin dépendrait de notre place sur l’échiquier. Résignés, Issa s’est pris une balle. Optimistes, personne n’a tiré. Et fous…

C’est faux, Issa a du manger une lourde peine ensuite, une interdiction de quitter le territoire, un truc qui le suit avec un jugement juste après sa majorité. Peut-être qu’il est maintenant dans la petite délinquance…

Si vous pouviez lui transmettre. Vraiment les gars, je ne peux plus. Je veux bien comprendre que c’est cool, on ne raconte pas la fin, comme ça le spectateur s’imagine, c’est poétique, mais là, c’est trop. Ladj Ly abuse. J’ai trop de questions à propos des Misérables.

No Comments Found

Laisser un commentaire